Un aprem d’interviews

Il faut que je te raconte!! Oui, je te raconte. Nous sommes le 29 mars.

C’est un vendredi. Il fait beau. Très beau. Déjà très chaud aussi.

Une chouette interview, dans l’après midi, avec Féloche, dans le nord Ardèche, à Annonay. C’est juste avant ses balances pour le festival « Pas des poissons, des chansons », organisé par la SMAC07. Une belle rencontre, mais je file rapidement. Lui a ses balances à faire, moi je file à Lyon (c’est pas loin du tout du nord Ardèche, un p’ti coup d’autoroute et 3 euros 60 lâchés à Vinci et m’y voilà).

Métro. Me voici dans le 2éme ! Ma fille habite à Lyon, on en profite pour se boire un verre (de Pepsi bien sucré, pour bien bibindomiser!). On a le temps, ma prochaine interview du jour a lieu à 19h.

On a le temps mais ça file vite. A pied, nous ne sommes pas loin de l’hôtel où aura lieu la rencontre. On s’approche, et on s’en approche d’ailleurs terriblement bien que, fatalement, nous nous retrouvons devant.

J’ai rendez-vous avec Pierre Perret. C’est dans 10 minutes.
Ma fille, qui l’aime beaucoup (Mais qui ne l’aime pas????), me demande si je pourrais lui demander un autographe.
Je me dis qu’elle est devant, avec moi, qu’il est là, et que, finalement, ce serait trop con de la laisser repartir. Je l’emmène, on verra bien.

Accueil, coup de téléphone de la réceptionniste.
« Monsieur Perret vous attend dans sa suite, 7éme étage »
Ascenseur.
Pas de la porte, il nous accueille, est ravi de nous voir arriver à 2. Chouette.

Une bonne partie de ce que l’on s’est raconté est à retrouver en Podcast ici

On se sépare, tous les 3 . Je retourne en Ardèche, j’ai rendez-vous à 21h avec Juliette, en concert, puis à 23h, c’est Féloche. Je ne savais pas encore que j’allais prendre une sacrée claque, en le voyant sur scène.

Ce que l’on s’est raconté en interview dans l’aprem, posés sur des escaliers, sous le soleil de la ville d’Annonay?? C’est par ici

Ah, au fait : Chansomania, c’est sur 40 chouettes radio en France, Belgique, et à la Réunion, puis en podcast!

Pierre Perret, Lyon, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *